A Man Lost In Time.

(première publication le 19 janvier 2013)

where_are_we_now_600sq

En relisant les derniers éditoriaux de ce site, l’espoir existait encore !!!

Bon, n’exagérons rien, il ne s’agit que de musique, après tout ! Il est vrai qu’à la lecture des nouvelles du monde du dedans et du dehors, recevoir une telle information est réjouissant, voire plus, non ?

Où en sommes nous ? Ou sommes nous ? Mais, surtout, où allons nous ?

En 1977, David Bowie habitait Berlin (ce que je ferai quelques années plus tard grâce à l’état français, et merci pour tout, car c’est l’une des plus belles villes du monde) et nous livrait «Low», puis «Heroes», puis «Lodger» … Tout en offrant deux albums magnifiques à l’iguane.

25 ans plus tard, où en sommes nous ?

Les noms de rue sont toujours les mêmes, mais l’ambiance est bien différente. La ville s’est reconstruite sur les ruines fumantes du communisme, sur les gravas d’un mur qui aura mis bien du temps à tomber et, surtout, un mur qui aura donné des idées à d’autres pays, honte sur eux.

Oui, mais voilà … Tant qu’il y aura du soleil, de la pluie, et surtout toi & moi ou moi & toi, alors tout continuera ? Ou sommes nous dans la définition de la perception … J’existe donc tu existes, je n’existe plus donc tu n’existes plus car je ne te perçois plus et inversement.

Aussi, est-il important que nous nous percevions l’un l’autre dans un respect et un échange équilibrés, c’est à dire partagé. Pas dans la tolérance, qui est une erreur grave, mais dans l’acceptation de l’autre pour ce qu’il est, ce qu’il représente, ce qu’il nous offre à percevoir et, là encore et surtout, et inversement !

Mais, est-ce là le sujet ?

Désormais, l’excitation est à son comble …. On parle de concerts, on parle musique, on parle image, il est vieux et moche … Oui, mais créatif, imprévisible, insaisissable, neuf, avec le temps de son côté.

Bref ! Il est de retour !

Bonne visite, lecture, écoute, et journée.

D-J.