Paru.

(première publication le 10 mars 2013)

the_next_day_600sq

C’est de leur faute ….

Dès l’annonce de la sortie de ce nouveau disque, j’ai passé commande sur ITunes. Car une édition physique ne semblait pas encore au programme. Mais …

Mais, Elle venait, il suffisait de patienter (ce n’est décidément pas un verbe que j’aime utiliser) puisque cette édition physique était bien à l’ordre du jour. Dans presque tous les genres, normal, deluxe, blu-spec, vinyle …

Aussi, courant janvier 2013, une fois les pré commandes passées (toutes les pré commandes, bien sûr) sur ce site de vente en ligne que je ne nommerai que contre rémunération, il suffisait d’attendre (encore, encore et toujours attendre) !

La sortie était prévue le 11 mars 2013 …

Mais, soucieux de respecter les délais de livraison et la date de sortie, le colis est parti un peu plus tôt …

Et c’est donc samedi 09 mars que les CD sont arrivés dans la boîte …

Soulagement !

Aucun mot, aucun terme ne peut décrire les impressions du «pôvre» fan qui reçoit un colis attendu depuis 10 ans ! Un peu comme le courrier qui s’est égaré durant des siècles et que le destinataire reçoit, finalement, un jour, sans crier gare, un jour où ce courrier ne lui est plus d’aucune utilité …

Non, décidément, aucun mot ne peut décrire cette situation.

L’arrivée d’un album que l’on n’attend plus est forcément une bénédiction, forcément meilleur que si le disque était paru en 2005 ou 2006, après la fin de la tournée, dans la «logique» des choses, presque …

C’est même le fondement d’une «surprise» !

C’est donc avec une certaine religiosité que le cellophane fut retiré, l’objet tourné, retourné dans la main pour observer le «packaging», puis ouvrir le «digipack», découvrir les illustrations intérieures, le CD, sortir et déplier le «livret», tenter de lire les paroles, les informations sur l’enregistrement … Puis placer le CD dans le lecteur, l’avaler dans Itunes (vu que je vais aussi le recevoir en format électronique …) et, enfin, écouter la version officielle et les quelques titres supplémentaires …

Putain, 10 ans !!!

On aura lu, par ci par là, que si l’album était sorti juste après «Reality», on en aura fait peu de cas … Peut être ! Mais ce n’est pas ce qui est arrivé, il n’est pas sorti après «Reality», mais dix ans plus tard. Ce type de remarque n’a donc que peu voire pas d’importance réelle !

C’est un bon album, un très bon album même, plus dans la foulée de «Heathen» que de «Reality» d’ailleurs ! Et si Il devait être le dernier, alors ce serait la meilleure conclusion qui soit, ce serait une bonne fin, bien mieux qu’un «best-of» et deux inédits …

Mais attention, si ce n’est pas le dernier, alors il faudra éviter de se prendre les pieds dans le tapis !

Mais, ça, c’est une autre histoire, l’avenir (la patience donc, on y revient, encore et toujours) nous le dira. Mais en attendant, ou pas d’ailleurs, savourons …

THE NEXT DAY.

Bonne écoute.

D-J.