Rendez-vous au tas de sable !

(Première publication le 24 avril 2011.)

Toy-Ltd_Ed_-front

Ayet, ça, c’est fait.

Depuis 2001 que l’on nous en parlait, que les milieux autorisés nous le commentaient, que les morceaux filaient sur les singles de l’album Heathen . . . Quelqu’un s’est enfin décidé à briser le mur du marché foisonnant du bootlegs pour nous livrer Toy dans son intégralité.

Avant toutes choses, je crois qu’il nous faut remercier Virgin de ne pas avoir voulu sortir ce disque, car, sans cela, Heathen n’aurait pas existé ou peut être pas dans la forme que nous lui connaissons ! Avouez, tout de même que cela aurait été dommage, non ?

Cette histoire (!) mériterait que l’on s’y attarde si les maisons de disques en valaient encore la peine. Mais nous sommes loin des pirates de l’âge d’or. Il ne nous reste que les comptables et les fonctionnaires de la musique, si tant est que l’on puisse encore parler de musique . . .

A force de vouloir s’attacher à un navire sombrant dans une eau sombre, trouble. A s’acharner sur le cadavre de la musique, proche de l’acharnement thérapeutique. Ces «maisons de disques» ne s’aperçoivent pas que tout change et que leur modèle dit «économique» est obsolète !!

Mais bon, quoi qu’il en soit . . .

Il faut dire que David Bowie ne nous donne rien depuis plusieurs années. Aucune actualité sérieuse, aucune sortie annoncée, en tout cas d’un nouvel album. L’homme coule des jours heureux grâce à la retraite que nous lui avons financé. Ou plutôt qu’il s’est offert après des années de travail acharné. C’est mieux, non ?

Mais, désire-t-on réellement un retour du mince duc blanc ? N’est-ce pas mieux qu’il nous laisse une oeuvre colossale que nous mettrons encore des dizaines d’années à comprendre ? Des dizaines d’albums (deux en fait) dont nous découvrirons des trésors nouveaux à chaque nouvelle écoute, contrairement aux disques de Lady Nana . . .

Je crois que si.

Aussi parlons d’autres choses.

L’internet francophone se vide de ses sites sur David Bowie. ManOfWords ferme. Bewlay Brothers est mort depuis belle lurette. A qui le tour ?

En fait, non, ne parlons pas d’autres choses !!

Quels sont les disques qui tournent sur ma platine en ce moment, pour ceux que cela intéresse :

Wire – Red Barked Tree (Pink Flag)

Je découvre ce groupe, et après avoir écouté d’autres albums, il délivre une dose de pop-rock rafraîchissante.

Wanda Jackson – The Party Ain’t Over (Nonesuch Variete)

A force d’écouter des imitations d’Elvis, de Johnny Cash, de Jerry, de Petit Richard, rien ne vaut du 100 % «d’époque» avec des vrais morceaux de Rock’N Roll dedans.

Tahiti 80 – The Past The Present & The Possible (Discograph)

Une petite collection de perles pop, une autre face de la «french touch» dont on ne parle pas assez !

The Lords Of Altamont – Midnight To 666 (Fargo)

C’est brute, c’est «stoogien», alors c’est bien !!!

Bonne croisière – Dave Jay.